Repas de bébé : travailler et faire des petits pots maison


Comment s’organiser entre le boulot et la préparation de plats faits maison ? Pas facile surtout quand on n’est pas chez soi avant 19h00.  Le temps est devenu encore plus précieux depuis que nous sommes 3. Et personnellement, j’ai fait le choix de préparer mes purées et compotes le week end pour la semaine qui suit, me laissant ainsi plus de temps le soir pour ma famille et mes loisirs.

J’ai commencé la diversification à ses 4 mois et demi car j’ai très vite vu que le lait ce n’était pas son truc.

Je me posais beaucoup de questions quant à l’ordre d’introduction des aliments, les quantités, leur préparation et conservation ainsi que l’organisation nécessaire une fois que j’allais reprendre le travail et surtout un nouveau job.

J’ai donc inondé de questions la pédiatre, mais j’ai aussi surfé sur internet. On lit des choses très différentes d’un site à l’autre. J’ai finalement fait un mix de ce qu’on me disait, de ce que je lisais et de ce que je ressentais. J’ai notamment regardé sur les pots vendus dans le commerce les légumes et fruits proposés selon l’âge de ma fille.  J’ai consulté le site Cubes et Petits Pois qui est très bien fait, à la fois pour l’introduction des aliments et pour les quantités.  En plus, pour chaque aliment, il est précisé la saison. C’est un plus car à mon sens, c’est important de respecter le calendrier des fruits et légumes de saison : c’est dès le plus jeune âge qu’il faut les sensibiliser. Après, je vais être honnête avec vous, j’ai déjà acheté une fois de la courgette alors que ce n’est pas du tout la saison parce que j’en avais marre des haricots verts, du brocoli, des épinards, des carottes, de la patate douce, du potiron, du panais, du céleri rave, de la pomme de terre …
En tout cas, faites comme vous voulez, et faites confiance à votre instinct !
Par exemple, j’avais lu que la betterave ce n’était pas avant 6 mois voire même après, à l’inverse sur d’autres sites je pouvais à priori en donner dès le début de la diversification.  J’ai donc décidé  de lui en préparer à ses 5 mois en me disant qu’elle apprécierait le côté doux et sucré de ce légume. De même, alors que Baby Panda n’a pas encore 7 mois, je lui ai récemment donné de la mangue cuite (considérée comme un fruit exotique) mélangée avec de la pomme. J’avais un peu hésité mais j’ai vu que la marque Bledina proposait des compotes Pommes Mangue.  Eh bien figurez-vous, elle a adoré et n’a eu aucune réaction allergique 🙂

Quand à l’organisation, je ne me voyais pas préparer tous les soirs ou tous les 2 jours ses repas.
En me renseignant sur la congélation des petits pots maison, j’ai découvert l’existence de moules Multi-portions en silicone avec couvercle pour préparer des petits cubes de purée et de compote à l’avance, que l’on met au congélateur.

J’en ai acheté deux de la marque Beaba un de 90 ml et un autre de 60 ml, en me disant que je pourrai plus facilement moduler les quantités. Avec le recul, j’aurais dû prendre des moules de 150 mL car ma fille préfère manger solide – on a vite augmenté les quantités – et boude le lait dernièrement…


J’avais pris un peu d’avance avec mon congé maternité pour réaliser quelques purées et compotes. Aujourd’hui, je les prépare le week end et j’ai de la chance d’avoir un allié (autre que mon mari) : le Cook Expert de Magimix, un robot cuiseur multifonction, qui en plus de me faciliter la vie presqu’au quotidien, me permet de préparer de grosses quantités.

Ainsi en 1h, je peux préparer 6 repas ou 6 goûters, épluchage et mise en moule compris !
Quand tout est cuit et mixé, je remplis mes moules (un cube = environ 70g) et j’attends que cela refroidisse avant de mettre au congélateur.

Une fois que les préparations sont bien prises, je les démoule et les mets dans des sacs de congélation, j’y annote la date de préparation ainsi que le descriptif.
Puis je démoule la veille pour le lendemain en mettant les cubes dans des bocaux en verre hermétiques. (Je ne suis pas fan du plastique, surtout quand il faut mettre au micro onde après).

Avant je les mettais dans des boites en verre de 210 mL de la marque Wean Green, achetées sur le site Bébé au Naturel. Elles coûtent un bras mais elles sont très bien pour le début de la diversification. En plus, elles passent au congélateur, au micro-onde, au four et au lave-vaisselle.
Comme j’ai un petit congélateur, je ne voulais pas mettre directement mes préparations dedans. En plus je n’en ai que 8. Je n’en ai donc pas assez pour réaliser tous ses plats de la semaine à l’avance à raison de 2 par jour (elle est encore au biberon le soir).
Puis j’ai acheté des boîtes en verre de 450 mL de la marque Glasslock – moins chères – qui depuis qu’on a augmenté les quantités de Baby Panda, me permettent de mettre 2 cubes.
Parfois quand j’en fais trop et que mes moules sont déjà remplis, j’utilise ceux de 210 mL qui me permettent de mettre au moins 150g de purée ou compote au congélateur.

J’avais un peu peur que la congélation rende beaucoup d’eau. Finalement, pas tant que cela et ça dépend des aliments. Parfois, je n’en ai pas du tout.

Depuis 15 jours, nous avons introduit la viande, le poisson et les œufs. Pour la viande, je ne voulais pas la mélanger avec les légumes. Sur les conseils d’une amie, une fois cuite, je mixe puis forme des boulettes de 10g que j’emballe dans du film alimentaire. Puis je mets dans une boite en verre ces dernières et je décongèle la veille pour le lendemain. Le week end dernier, j’ai donné un quart d’œuf cuit le jour même et 10g de cabillaud le dimanche, cuit à la vapeur la veille, car pour le coup je n’ose pas congeler ce type d’aliment après cuisson.

Voilà, vous savez tout sur la manière dont je m’organise. Elle n’est peut-être pas la meilleure mais elle me permet de préparer des petits pots maisons pour ma fille sans pour autant sacrifier mes soirées.
Et pout finir, je tiens à préciser une chose : cet article n’a pas du tout pour vocation à faire culpabiliser celles et ceux qui donnent des petits pots industriels. Mon époux me tanne pour que j’en achète histoire que Baby Panda ne les rejette pas si un jour on n’a pas le choix que de lui en donner. Et il n’a pas tort. D’ailleurs, j’ai lu récemment une étude qui démontrait que ces derniers étaient tout aussi bons que ceux faits maison de part leur variété de légumes que peut contenir un seul pot.  Après je ne vous cache pas que je me tournerai vers des marques BIO comme HIPP car ceux que je prépare moi-même sont réalisés à partir de fruits et légumes issus de l’agriculture biologique. Mais encore une fois, chacun fait comme il veut. Je partage sur le blog juste mes astuces et retour d’expériences.

2 Comments on Repas de bébé : travailler et faire des petits pots maison

  1. lulu
    16 février 2017 at 12 h 19 min (1 année ago)

    Très intéressant ton article par contre je ne pense pas qu’il faille suivre son instinct pour l’introduction des aliments, 60% à 70% des cellules immunitaires se trouvent dans les intestins. Si on introduit certains aliments trop tôt, on détériore la qualité de la flore intestinale, et donc, de l’immunité.
    Même si ton enfant aime le produit et ne fait pas d’allergie sur le moment, cela ne veut pas dire qu’il n’est pas nuisible.

    Comme dirait Confucius : Une petite impatience ruine un grand projet 😉

    Répondre
    • Nath_and_you
      16 février 2017 at 12 h 39 min (1 année ago)

      J’en suis tout à fait consciente. Il y a des bases et des conseils que l’on peut obtenir du pédiatre (bien que d’un pédiatre à un autre, tu n’as pas toujours le même discours), il y aussi des sites (mais là encore on y lit des choses différentes) et sinon comme je le suggère aussi dans mon article, c’est de regarder sur les petits pots industriels 🙂 C’est ce que j’ai fait pour la banane et la mangue notamment.
      Encore une fois chacun fait les choses comme il veut et le sent.

      Répondre

Leave a Reply