Un week-end à l’Abbaye des Vaux de Cernay

Pour fêter nos noces de cuir, nous avons réservé un hôtel dans l’Abbaye des Vaux de Cernay, situé à 1h de la maison.  Faut dire que c’était THE critère cette année pour partir puisque nous emmenions avec nous Baby Panda. Retour ce petit week-end en famille pour célébrer nos 2 ans de mariage.

Après avoir passé plusieurs soirées sur mon téléphone pour nous trouver un bon plan : à savoir, un hôtel avec des lieux sympas à visiter et un bon restaurant, j’ai finalement trouvé notre bonheur sur Vente-Privée ! Pour 47€ par personne, nous disposions d’une chambre avec un accès à la piscine et petit-déjeuner inclus à l’Hôtel du Haras de l’Abbaye des Vaux de Cernay.

Le Château de la Madeleine

La chambre n’étant disponible qu’à 16h, je me suis dit que c’était dommage d’y aller directement depuis la maison. Et en me renseignant sur internet, j’ai vu que sur notre chemin, il y avait le Château de la Madeleine située à Chevreuse.

C’est un ancien château fort, qui domine la Vallée des Chevreuses. Avec Baby Panda dans le porte-bébé, nous avons pu visiter gratuitement la haute-cour du Château, la basse-cour étant divisée en plusieurs parcelles privées, non ouvertes au public.

La visite était donc rapide mais elle nous a permis d’admirer une superbe vue depuis les remparts.

L’Hôtel des Haras

Une fois la visite terminée et le goûter donné à notre petite Poupette, nous nous sommes rendus à notre hôtel situé dans le domaine de l’Abbaye. Dès que nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons été subjugués par le cadre. Nous nous sommes même dit que c’est un endroit que nous aurions pu choisir pour notre mariage.

Nous avons dormi dans une des 40 chambres lambrissées de bois coloré. La chambre était simple et confortable. Nous avions de la place pour y installer le lit parapluie. Nous disposions d’une salle de bain avec une baignoire d’angle ouverte sur la chambre.
Mon mari a trouvé que la chambre ne valait pas le prix réel (150€). Selon lui, elle aurait mérité un petit rafraîchissement… Ce n’est pas faux mais je pense que le prix se justifie par le domaine.

Après avoir déposé nos valises, nous sommes allés à la piscine de l’hôtel. Dommage, nous avions tous les deux oublié d’emporter nos maillots de bain. Seule notre fille avait le sien (oui j’avais pensé à tout pour elle mais pas pour nous). Donc nous n’avons pas pu nous baigner mais nous sommes restés au bord à faire trempette. Et je peux vous assurer que rien que ça, ça nous a fait un bien fou avec les grosses chaleurs que nous avons connu ces dernières semaines.

La Table du Prieur

Pour le dîner, j’avais réservé une table pour deux au restaurant de l’Abbaye et demandé une chaise haute pour notre fille.

J’ai beaucoup apprécié l’architecture typique de la salle avec ses voûtes gothiques.

Le personnel était aux petits soins pour nous. Même notre petit bout a eu la chance d’avoir sa purée servie dans une assiette à soupe 🙂

Nous avons tous les deux opté pour le menu Prieur composé d’une entrée, d’un plat, d’assiette de fromages et d’un dessert. Il n’y avait à chaque fois que deux choix. Ce fut donc rapide pour choisir.

Pour démarrer les festivités, nous avons eu à l’apéritif une mousse de poireaux truffes.

En entrée, j’avais pris le Thon Mariné et Sésame, Jus d’Oignons Caramélisés, Avocat Yuzu, Tuile à l’Encre. C’était bon et frais !

Mon mari lui a choisit le Foie Gras de Canard au Naturel, Magret Mariné, Petits Pois et Rhubarbe. Le foie gras était délicieux et la Rhubarbe grâce à son acidité à apporter du pep’s et atténuer le gras du foie.

Pour le plat, j’avais envie de continuer sur ma lancée de poisson et j’ai savouré un délicieux Lieu Jaune Lkejime accompagné d’un Risotto Acquerello au Beurre d’Anchois, Asperges Vertes et d’un Sabayon Citron.

Lui s’est tourné donc vers de la viande. Il s’est régalé avec sa Selle d’Agnea, pois chiches allégés, Dattes Medjoul.

J’ai adoré quand le chariot de fromages est arrivé. Il y en avait tellement de choix que je ne savais pas lesquels choisir.

Enfin, un repas sans dessert n’est pas un vrai repas.

Je me suis laissée tenter sur conseil d’un des serveurs par le Caramel au Chocolat composé d’une mousse Caramel et son Caramel semi-coulant, d’un crémeux Chocolat 70%, d’un sablé Chocolat et Amande, d’une Glace Caramel Salé et d’une Tuile croustillante. C’était très bon mais peut-être un peu trop sucré et trop « lourd » sur la fin.

Mon chéri lui a opté pour La Fraise et la Pistache composé d’un Biscuit sans farine à la Pistache, d’une Compotée de Fraise, une Mousse et Praliné Pistache, Sorbet et Jus de Fraise. J’ai goûté et j’avoue que j’ai préféré son dessert au mien, plus frais, plus léger.

Une fois nos desserts engloutis, on nous a apporté des mignardises au chocolat.

Enfin pour accompagner le repas, nous avons dégusté un très bon vin blanc. De mémoire c’était un Bourgogne (mon préféré) : un Chablis Vieilles Vignes de 2015.

Nous avons extrêmement bien mangé : une cuisine raffiné et un service impeccable, digne d’un restaurant gastronomique.

Le Domaine de l’Abbaye des Vaux de Cernay

Après une bonne nuit de sommeil et un brunch très copieux dans la salle des moines, nous nous sommes baladés dans l’immense domaine, près des ruines autour de l’Abbaye et au bord de l’étang.

Sachez qu’il est possible de réserver une visite pour le dimanche à 15h. Je pense qu’elle doit être sympa à faire. Nous ne l’avons pas fait car nous avions peur qu’elle dure trop longtemps et que notre fille ne tienne pas en place, même dans son porte bébé.

Nous avons passé un excellent week end en famille. Le Domaine de l’Abbaye des Vaux de Cernay mérite vraiment qu’on s’y attarde. Personnellement, je trouve génial de se dire qu’on peut encore découvrir des endroits magnifiques à 1h de chez soi. Si vous passez dans le coin allez y et si vous pouvez, je vous invite à dormir sur place et à dîner à La Table du Prieur.

Leave a Reply