PVT Canada : notre nouveau projet de vie

2018 sera décidément l’année du changement ! Après avoir pris la décision de me mettre à mon propre compte, j’ai eu la chance d’obtenir le Permis Vacances Travail (PVT) pour le Canada ! Et c’est donc en septembre que je m’envole pour le pays des Caribous avec ma petite famille !

Le PVT Canada : c’est quoi ?

Le Permis Vacances Travail comme son nom l’indique est un visa de travail temporaire qui permet d’aller vivre au Canada et d’y travailler.

Grâce à ce permis valable 2 ans, il est possible :

  • d’entrer et sortir du territoire,
  • de visiter le pays,
  • et de travailler pour subvenir à ses besoins au cours du séjour, de changer de boulot et d’employeur autant de fois qu’on le souhaite.

Comment l’obtenir ?

Pour être éligible au PVT Canada, il faut avoir moins de 36 ans et vous inscrire sur le site d’immigration du Canada. Je ne vous cache pas que l’inscription est un peu longue mais ça peut valoir le coup de prendre du temps pour réaliser un projet comme celui-ci.

Ensuite, il faut croiser les doigts pour se faire tirer au sort. Car oui, c’est une question de chance le PVT !
Presque toutes les les semaines, il y a des rondes d’invitation et j’ai eu la chance d’avoir été tirée au sort le 18 décembre dernier en recevant une invitation pour déposer une demande de PVT pour le Canada !

Pour la petite anecdote, j’ai attendu près de 5h pour découvrir le message sur mon compte car le site était en maintenance…

Quand j’ai pu enfin me connecter et que j’ai eu la confirmation que c’était bien ce que j’espérais, j’ai sauté de joie et prévenu mon mari !

Toutefois, même si j’étais déjà très heureuse d’être arrivée à cette étape, je n’avais pas encore la confirmation de ce fameux sésame. Je devais remplir et compléter un dossier en ligne ainsi que m’acquitter de 250$ canadiens. Le plus long a été de retracer mon parcours scolaire et professionnel car on vous demande de mentionner tout ce que vous avez fait ces 10 dernières années. Avec 5 ans d’alternance et 5 ans de CDD/CDI, cela m’a pris beaucoup de temps. Il fallait aussi faire des photos et transmettre un CV détaillé et qui respectait les normes attendues pour faciliter la lecture de ce dernier.
Un grand merci au site pvtistes.net qui m’a permis de réaliser cette démarche presque sereinement. Il y a un tuto qui vous explique comment remplir votre dossier et tout plein de bons conseils.

Bref, 3 semaines plus tard, à 22h j’ai reçu un mail m’informant que ma demande de PVT avait été mise à jour… Et j’ai donc appris le 18 janvier dernier que mon dossier avait été validé !

Un rêve qui va devenir réalité

Si certains parmi vous me connaissent, ils doivent savoir que j’ai toujours voulu partir à l’étranger.

Avec mon chéri, on en parlait déjà au début de notre rencontre lorsqu’on était encore étudiants. Le Canada était d’ailleurs une destination qu’on envisageait. Pensant que le cela ne serait possible que sur profil, je ne vous cache pas que je misais sur lui car comme vous le savez certainement, les profils IT sont très recherchés.

Mais finalement, on a trouvé du boulot à Paris. Ensuite on a emménagé ensemble, on s’est fiancé, on s’est marié, on a acheté un appartement et on a eu la joie d’agrandir la famille. Oui oui tout ça en 5 ans.

Autrement dit, vous l’aurez compris, on a avancé dans la vie : métro, boulot et apéro puis dodo (depuis qu’on est parent ^^).
On a fini par se dire que partir vivre l’étranger resterait un rêve et que s’installer en Province serait le bon compromis.

Et puis, en septembre on a des amis qui nous ont annoncé leur départ pour le Canada dans le cadre du PVT. On a eu un déclic : pourquoi pas nous ? Après tout, eux aussi sont mariés, parents et propriétaires, et pourtant ils partent ! On a donc décidé d’entamer les démarches sans penser que tout se ferait aussi vite !

Après je ne vous cache pas que l’idéal serait que mon chéri obtienne aussi son PVT car tout repose aujourd’hui sur moi. En effet, il ne pourra travailler là-bas qu’à condition que je trouve un emploi avec un contrat de 6 mois minimum. Du coup, il explore d’autres possibilités comme le permis jeune professionnel, qui consiste à avoir déjà un poste à la clé et cela nécessite donc de trouver un boulot depuis la France.
D’ailleurs, toi qui me lis, si tu as des pistes pour lui, on est preneur 🙂

Bref, revenons à nos moutons. J’ai un an pour activer le PVT. Nous avons décidé de partir en septembre / octobre pour nous laisser le temps de préparer ce grand départ pour une nouvelle vite. On prévoit de s’installer à Montréal et je commence à peine à regarder tout cela de plus près car j’avais besoin de le dire à ma famille et mes amis avant de me projeter complètement. Voilà chose faite, je vais pouvoir attaquer les démarches sérieusement.

Bien évidemment, je raconterai nos aventures canadiennes sur le blog. Même si je pense qu’il faudra surtout me suivre sur Instagram.

Ce n’est pas sans pincement au coeur que j’écris cet article. Je suis triste de quitter mes proches surtout que si tout se passe bien, on aimerait bien y rester définitivement. Mais on ressent le besoin de vivre cette expérience. Je me disais encore l’année dernière qu’un de mes plus grands regrets c’était de ne pas être partie l’étranger. Et finalement, rien n’est gravé dans le marbre.
Et vous, êtes-vous déjà partis à l’étranger ? N’hésitez pas à partager avec moi vos expériences en commentaires !

1 Comment on PVT Canada : notre nouveau projet de vie

  1. Giuse
    16 mars 2018 at 21 h 15 min (4 mois ago)

    Merci !Bisous et douce journée Dômi.

    Répondre

Leave a Reply