Reprendre la course à pied : mon bilan 5 mois après

Il y a un an et demi, je vous avais déjà rédigé un article sur la reprise de la course à pied après la grossesse. J’ai continué pendant quelques mois mais j’ai fini par arrêter par manque de temps et de motivation. Mais il y a 5 mois, j’ai profité de mon statut de Freelance pour aménager mon emploi du temps et donc me remettre sérieusement au running. L’heure du bilan a sonné. Retour sur cette reprise aux résultats encourageants !

Le déclic

Jongler entre ma vie professionnelle et personnelle était déjà un véritable défi. Alors trouver du temps pour courir, encore plus !
Lorsque je me suis mise auto-entrepreneur, j’ai décidé de reprendre la course à pied de manière plus assidue. D’une part parce que j’allais moins sortir (même si j’adore le télétravail) mais surtout moins active et donc prendre le risque de m’empâter, et d’autre part parce que la gourmande que je suis et qui adore en plus pâtisser, n’arrivait pas à perdre les derniers kilos de la grossesse. D’ailleurs, quand je me regardais je ne me trouvais pas du tout jolie, je complexais beaucoup sur mes jambes, mes bras, mes fesses,… Bref, il devenait urgent de prendre les choses à bras le corps.

La reprise de la course à pied

C’était fin mars, il avait arrêté de neiger et de pleuvoir – enfin ! Quelques jours plus tôt j’avais réalisé une tarte couronne et je m’apprêtais à faire un gâteau pour célébrer la venue d’un nouveau membre dans la famille. Je me suis dit que ce serait pas mal d’aller courir un peu histoire d’éliminer les excès et d’anticiper les prochains. A ma grande surprise, j’avais réussi à faire 7km, même si je m’étais arrêtée 2 fois quand même.  Mais ça m’avait fait énormément de bien. C’est là que je me suis dit qu’il fallait vraiment m’y remettre sérieusement.

Sérieusement ça veut dire quoi ? :

  • Courir fréquemment, c’est à dire 2 à 3 fois par semaine
  • Courir entre 30 à 40 minutes par session
  • Faire au moins 5 km par course
  • Idéalement, parcourir entre 25 et 30km par semaine

Dès le mois d’avril, j’ai mis en application mon programme. Je ne savais pas trop si j’allais tenir ces résolutions mais plus je courais, plus j’en ressentais le besoin d’enfiler mes baskets. Je trouvais même le temps de courir avant un déjeuner sur Paris ou bien pendant mes vacances. Concrètement, j’organise beaucoup mon agenda en fonction de mon planning de running.

Enfin, j’ai également investi dans de nouvelles baskets car les semelles de mes Pegasus faisaient clairement la tête. Je suis restée sur le même modèle que j’avais, les Nike Air Zoom Pegasus de la dernière collection de Nike car je les trouve très confortables et légères.

Quel bilan ?

Au début, je courais beaucoup moins vite qu’il y a 3 ans (avant ma grossesse) : environ 7’00 »/km. Puis à force, en étant régulière surtout, j’ai commencé à être aux alentours des 6’30 ». Il m’a fallu 3 semaines pour faire à nouveau 10km, une distance que je n’avais pas parcourue depuis Octobre 2015. J’étais aux anges, même si j’avais mis 1h13 pour les faire…

J’ai donc commencé le fractionné à ce moment-là et depuis, j’arrive à courir 10km en moins d’1h, comme avant. Je dirai même que je cours un peu plus vite maintenant 🙂

Résultats mois par mois :

  • Avril : 12 runs – 100 km au total avec une moyenne de 6’52 »/km
  • Mai : 13 runs – 115 km au total avec une moyenne de 6’27 »/km
  • Juin : 13 runs – 118km au total avec une moyenne de 6’17 »/km
  • Juillet : 13 runs – 118km au total avec une moyenne de 6’00 »/km
  • Août : 9 runs – 90km au total avec une moyenne de 6’02 »/km (je n’ai pas été très assidue 🙁 )

Comme vous pouvez le voir, j’ai amélioré mes performances au fil des mois. Mais vous vous demandez certainement si j’ai réussi à perdre du poids. La réponse est oui ! J’ai perdu entre 5 et 6kg !!! #dansedelajoie
Le résultat pour moi est assez bluffant car je ne pensais pas perdre autant. Je me suis vraiment affinée, je le vois surtout dans mes tenues. Je peux reporter mes vêtements d’avant-grossesse et ils sont presque pour certains devenus trop grands.
Bien évidemment, je fais attention à mon alimentation sans pour autant me priver, surtout en ce moment où je sors pas mal pour revoir une dernière fois mes amis avant le grand départ.

Reprendre la course à pied a eu plusieurs effets bénéfiques sur moi. Tout d’abord, cela m’a permis de me vider l’esprit et d’évacuer le stress, ensuite de perdre du poids et enfin de pouvoir continuer à me faire plaisir (apéros, restos, pâtisseries) sans culpabiliser. Alors que j’avais un peu délaissé cette activité, le running est re-devenu une passion. Aujourd’hui, je ne me vois plus arrêter de courir. Je ne sais pas trop comment je vais faire l’hiver au Canada, mais je suis sûre que je trouverai une alternative 🙂

Leave a Reply