La Condesa Paris : mon coup de coeur culinaire de la rentrée

Photo prise par Stéphane Leblanc – 20 Minutes

Il y a 10 jours, j’ai été Invitée par Stéphane Leblanc, Chef de service Culture du 20 minutes, à tester le tout nouveau restaurant parisien de la rue Rodier : La Condesa. A la tête de ce nouvel établissement : Indra Carrillo, un talentueux Chef d’origine Mexicaine à l’avenir très prometteur. Retour sur ce merveilleux déjeuner servi par le Chef lui-même !

Nous avons été chaleureusement accueillis par Olivier Marchand, qui commande et dirige l’équipe de La Condesa.

Il nous a demandé si nous voulions démarrer avec des bulles et si vous me connaissez un peu, vous devinez certainement ma réponse… 🙂
Les plats étant « imposés », il nous a aussi demandé si nous avions des restrictions et allergies alimentaires. Heureusement pour nous, non.

Puis le Chef Indra Carrillo est venu nous saluer. J’ai très vite remarqué que malgré tout le bien qu’on dit de lui dans la presse, il n’a pas du tout la grosse tête, bien au contraire ! Et c’est d’ailleurs lui-même qui sert les clients, du jamais vu (pour ma part du moins).

Au menu ; 2 entrées, 2 plats et 2 desserts, rien que ça !

Avant d’attaquer les choses sérieuses, on nous a servi en guise d’amuse-bouche une chips de graines de courge ainsi qu’un fromage frais avec une gelée et je ne sais plus quelle épice indienne (Tandoori ?) servi sur une cuillère.

Ensuite, nous avons eu une gelée de Dashi (bouillon de kombu et de bonite séchée), moules cuites à la vapeur et espuma de pomme de terre. C’était délicieux. J’avais l’impression de partir au Japon à chaque bouchée.

Pour la première entrée, nous avons dégusté de la Bonite crue (je ne connaissais pas du tout, ça ressemble gustativement parlant à du thon) avec du tofu blanc et vert, crudités et granité de céleri, tuile de noix de cajou.
J’ai beaucoup apprécié la fraîcheur de cette entrée grâce au granité que j’ai pour habitude de manger en dessert, et particulièrement grâce à la bonite qui était excellente.

Pour la deuxième entrée, nous avons eu droit à des Agnolottis de courge, dans un bouillon de courge rôtie à l’huile de piment, poudre de sauge et lard de colonnata (charcuterie italienne). J’ai été très surprise par ces agnolottis, d’une part parce que je ne connaissais pas ce terme et que visuellement j’aurais appelé cela des ravioles, mais surtout je n’aurais jamais imaginé garnir cette pâte rectangulaire de courge. Et pourtant c’était super bon ! Le bouillon légèrement relevé était délicieux et j’avoue que ces petits morceaux de lard apportaient ce petit plus qui fait que si je devais choisir entre cette entrée et la première, mon choix m’emmènerait en Italie !

Vînt ensuite le 1er plat : du lieu jaune façon tikin xic, ananas rôti, avocat et salade aromatique légèrement citronnée. Le lieu jaune juste nacré a été mariné dans des épices mexicaines pendant 6h avant d’être cuit. J’ai adoré ce plat sucré salé et la cuisson du poisson était parfaite.

Puis le Chef nous a servi du veau mariné entouré de Kombu, accompagné d’un haricotto  (haricots cuits comme un risotto avec des salicornes et du persil), émulsion de champignons et jus de viande. C’était une tuerie et pourtant je ne suis pas une très grande fan de veau car généralement je le trouve trop cuit. Mais là c’était parfait et le jus très goûtu ! J’ai beaucoup aimé la petite émulsion de champignons qui apportait une certaine douceur et rondeur au plat.

Pour le coup, j’aurais beaucoup de mal à dire lequel des plats j’ai préféré. Les deux étaient très bons et fins. Mais si vous m’obligez à choisir, je dirai le plat de veau..

Place ensuite aux desserts qui ne m’ont pas du tout laissée de marbre !
Nous avons d’abord mangé une gelée de pastèque, tomate, grenade et sorbet hibiscus fumé… Humm un pur délice ! J’ai trouvé cette recette très originale aussi bien pour le mélange audacieux des saveurs que par les textures.

Enfin, nous avons clôturé ce menu aux 6 plats par des Mirabelles crues et rôties sur un biscuit à l’huile d’olive et miel, accompagnées d’une glace gingembre et de chips de riz !
Ce dessert était aussi très surprenant : le gingembre apportait beaucoup de peps à cette copieuse douceur !

Et si je devais choisir entre ces deux desserts, je dirai le premier pour l’association des saveurs et son originalité.

Accord mets et vins

Au cours du repas, différents vins nous ont été servis. Les accords mets et vins ont été élaborés par le sommelier Alexandre Jean. Les vins proposés étaient français pour la majorité, biologiques et natures. Ils étaient excellents, en tout cas, le mariage avec les plats était parfait.

Un décor intime

J’ai beaucoup apprécié la décoration et l’ambiance de La Condesa. C’était à la fois élégant, intimiste et chaleureux. La salle était presque remplie et pourtant pas bruyante !
De plus, j’ai aimé que la cuisine soit semi-ouverte : cette transparence rassure et nous permet d’entrevoir une équipe se démener pour satisfaire les papilles de ses clients.

Je réalise que j’ai eu beaucoup de chance d’être invitée par 20 minutes pour découvrir un restaurant fraîchement ouvert avec aux manettes un talentueux Chef ! Indra Carrillo y propose une cuisine française composée de produits frais et de saison, aux influences du monde. Elle est à la fois joyeuse et sensible. En lisant son parcours, je comprends mieux les saveurs qu’il met dans ses assiettes. Formé à l’institut Paul Bocuse, il a fait ses armes dans de grands restaurants gastronomiques aux côtés de Mentors français connus dans le monde entier (Paul Bocuse, Michel Rostaing, Yannick Alléno, Eric Fréchon,..) mais aussi dans des établissements étrangers reconnus, l’emmenant ainsi en Italie, au Japon, à Londres, à Copenhague, au Mexique,… Je ne suis pas une experte de la cuisine gastronomique mais je suis convaincue, qu’Indra Carrillo n’est qu’au début de sa longue et belle carrière. D’ailleurs, ce jeune Food-trotter a décroché en 2016 le titre de Jeune Talent Gault&Millau ! Alors foncez et pensez à réserver car l’agenda commence à vite se remplir !

Quelques informations complémentaires :

  • Menu déjeuner : 30€
  • Menu 4 plats (amuse bouche + entrée + plat + dessert) : 48€ et accord mets et vins en supplément pour 25€
  • Menu 6 plats (amuse bouche + 2 entrées + 1 plat de poisson + 1 plat de viande + 2 desserts : 68€ et accord mets et vins en supplément pour 35€

Pour en savoir plus :
La Condesa Paris
17 rue Rodier
75 009 PARIS
Tél : 01 53 20 94 90
http://www.lacondesa-paris.com

Leave a Reply