Mon premier Semi-Marathon grâce à vous !

Semi-marathon-paris-nath-and-you

C’est officiel, je participe au Semi-Marathon de Paris, mon tout premier Semi !!! Pour ceux qui n’auraient suivi : quand j’ai voulu m’y inscrire, il n’y avait plus de dossards disponibles. L’alternative qui s’était présentée à moi, était de courir pour une association. Et là je m’étais dit pourquoi pas ?!

Courir et soutenir une association

L’idée me plaisait bien. La seule course à laquelle j’avais participé était La Parisienne. Bien que cette dernière soit un challenge solidaire puisqu’elle soutient la recherche médicale pour lutter contre le cancer du sein, j’aimais l’idée porter les couleurs d’une association en particulier.

Bien évidemment, ce n’était pas sans certaines conditions… Je devais :

  • Choisir une association parmi la liste proposée
  • Payer 45 euros pour réserver mon dossard
  • Collecter via une page de dons 500 euros minimum avant le 12 février 2015

Avoir peur et se jeter à l’eau

Je reconnais que j’avais peur de ne pas réussir à récolter une telle somme. Tout le monde ne roule pas sur l’or, tout le monde n’a pas cette sensibilité associative, tout le monde ne peut pas comprendre une telle démarche…

Mais encouragée par mes proches et parce que j’avais envie d’y croire, je me suis lancée. J’ai créé ma page de dons le 28 novembre dernier, date d’anniversaire d’une personne que j’ai perdue il y a bientôt 10 ans. Et c’est d’ailleurs pour elle que je cours et que j’ai choisi l’Institut Pasteur. Cette fondation fait un travail important dans la recherche contre les cancers, les maladies infectieuses et génétiques.

Réussir un challenge solidaire

Beaucoup m’ont félicité pour cette initiative sportive et solidaire. Très rapidement, j’ai eu quelques dons et / ou quelques partages de ma démarche sur les réseaux sociaux. Cela m’a rassuré dans mon choix car je me disais que j’étais folle, moi débutante, de courir 21,1 km, jamais parcourus jusque-là, et de tenter de collecter 500 euros, une somme que me paraissait énorme.
Ensuite, il y a eu Noël et forcément cela s’est calmé, chose que je comprends parfaitement. Beaucoup m’ont dit qu’ils attendaient la fin des fêtes de fin d’année pour faire un don car c’était compliqué pour eux.
Puis, j’avais prévu de refaire une relance le 8 janvier dernier (J-2 avant le Semi-Marathon de Paris), mais il y a eu les attaques au Charlie Hebdo. Moi la première, je n’avais clairement pas la tête à collecter de l’argent.
Une fois remise de mes émotions, mes doutes se sont installés à nouveau dans mon esprit. En plus, depuis que je me suis lancée ce défi, je m’entraîne à fond, peut-être trop d’ailleurs… Je me disais que je faisais peut-être tout cela pour rien.
A 100 euros de mon objectif, j’ai donc rappelé mon projet sur Facebook et Twitter et en une soirée j’ai collecté la somme qu’il me manquait, et même plus !

Je suis sincèrement touchée par les personnes qui ont soutenu mon initiative, soit par un like, un retweet, un partage, un encouragement, soit par un don, voire tout ceci en même temps ! Certaines ont contribué alors qu’elles ne comprenaient pas trop au début ma démarche, d’autres ont participé alors qu’on s’est perdu de vue depuis quelques années… C’est juste génial de ne pas se sentir seule ! Ce billet, je le dédie donc à tous ces gens-là. C’est grâce à vous que je vais participer à mon tout premier Semi-Marathon, en plus celui de Paris, et que je vais pouvoir porter les couleurs de l’Institut Pasteur ! Je vais courir pour celle qui me manque, pour vous et aussi pour Charlie ! MERCI !

Leave a Reply