Les coulisses des Studios Walt Disney au Musée Art Ludique

exposition-disney-mouvement-art-ludique-Nath-and-You

Alors que les Studios Disney ont sorti fin d’année 2016 leur 137ème long-métrage d’animation avec Vaiana, la Légende du Bout du Monde, vous pouvez découvrir depuis le 14 octobre dernier « L’Art des Studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature » au Musée Art Ludique. Retour sur cette exposition qui retrace les débuts et les évolutions techniques de l’animation telle que nous la connaissons aujourd’hui à travers 400 dessins originaux, parfois inédits.

Pour cette première mondiale, cette exposition a été conçue et écrite par l’équipe du Musée Art Ludique en collaboration avec Walt Disney Animation Research Library. Elle rend hommage à Walter Elias Disney (dit Walt Disney), scénariste et producteur de dessins animés, et de manière plus générale à ses studios d’animation qui n’ont cessé de faire preuve de prouesses techniques depuis près d’un siècle.

L’exposition est un saut dans le temps nous permettant de découvrir les coulisses de 25 films d’animation réalisés et produits par les studios Disney dont certains sont devenus des classiques . Du premier long-métrage d’animation Blanche Neige et les Sept Nains au récent succès mondial La Reine des Neiges, le musée nous dévoile la dynamique à l’origine de ces chefs-d’oeuvre.

exposition-disney-mouvement-art-ludique-Blanche-Neige-Nath-and-You

exposition-disney-mouvement-art-ludique-Reine-des-Neiges-Nath-and-You

Au fil de notre parcours, on comprend que Walt Disney était un visionnaire et qu’il a su s’entourer de talentueux dessinateurs qui se sont inspirés du monde pour donner vie à leur dessins. Durant la visite, l’analogie de son utilisation de l’écran de cinéma comme la toile d’un peintre y est souvent faite.

En 1935, il écrit : « Je sens que nous ne pouvons assurément pas faire de choses merveilleuses, basées sur le réel, à moins de connaître d’abord le réel ». Cette phrase est devenue le leitmotiv des studios Disney.
La volonté de conférer de l’authenticité à l’animation conduit les animateurs à s’inspirer du monde qui les entoure et à dessiner d’après nature.
On y apprend que des séances de poses avec des modèles vivants, dont la venue d’animaux sont organisées pour observer les démarches et mouvements de ces derniers. Par exemple, ils ont fait venir un faon pour Bambi, un chien pour les 101 Dalmatiens ou bien encore un lion pour le Roi Lion.

disney-bambi-640x410

Grâce à l’audio-guide (gratuit), on découvre qu’au fil du temps, les studios d’animation Walt Disney se renouvellent et tentent des approches artistiques et techniques novatrices à travers leurs dessins animés, leur conférant alors le statut de précurseur dans l’évolution de l’art d’animation.

Je me suis régalée des nombreuses anecdotes comme celle concernant Ariel La Petite Sirène : la fluidité du mouvement de sa chevelure fut inspirée par des images d’astronautes en apesanteur dont les cheveux ondulaient et flottaient dans l’air. J’ai également été surprise de découvrir un des croquis de La Belle et la Bête dans lequel la Bête ressemblait davantage à un gorille / macaque (voir ci-dessous).

exposition-disney-mouvement-art-ludique-La-Petite-Sirene-Nath-and-You

exposition-disney-mouvement-art-ludique-Belle-Bete-Nath-and-You

Bref, Je pourrai vous en raconter plein d’autres mais je préfère vous laisser la surprise lorsque vous ferez à votre tour cette exposition qui mérite d’être vue mais surtout qu’on s’y attarde.

Des œuvres originales historiques issues des tous premiers cartoons de Mickey Mouse, tels « Plane Crazy » (1928) ou « Steamboat Willie » (1928), y sont exposées, ainsi que des œuvres issues de nombreux films mythiques des studios Disney :
« Blanche-Neige et les Sept Nains » (1937), « Pinocchio » (1940), « Fantasia » (1940), « Dumbo » (1941) « Bambi » (1942), « Saludos Amigos » (1942), « Alice au Pays des Merveilles » (1951), « La Belle et le Clochard » (1955), « La Belle au Bois Dormant » (1959), « Les 101 Dalmatiens » (1961), « Le Livre de la Jungle » (1967), « La Petite Sirène » (1989), « La Belle et la Bête » (1991), « Le Roi Lion » (1994), « Pocahontas » (1995), « Mulan » (1998), « Tarzan » (1999), « Raiponce » (2010), « Les Mondes de Ralph » (2012), « La Reine des Neiges » (2013), « Les Nouveaux Héros » (2014), « Zootopie » (2015), et le nouveau film très attendu des studios d’Animation Walt Disney, « Vaiana, la Légende du Bout du Monde » (2016).

Je regrette néanmoins l’absence d’Aladdin (1922) et des Aristochats (1970).

Toutefois, cela n’enlève rien au bonheur et au plaisir que j’ai eu à faire cette exposition avec mon amie Cécile (une amoureuse de l’univers Disney). Un retour en enfance, des étoiles plein les yeux et un sourire jusqu’aux oreilles garantis ! Alors n’attendez plus, foncez tant qu’il en est encore temps ! Il ne vous reste plus qu’un mois pour découvrir tout le gigantesque travail qui se cache derrière ces oeuvres artistiques des Studios d’Animation Disney au Musée Art Ludique.

Plus d’informations :
« L’Art des Studios d’Animation Walt Disney – Le Mouvement par Nature »
Du 14 octobre 2016 au 5 mars 2017
Musée Art Ludique
Gare Austerlitz ou Gare de Lyon
Tarif adulte : 16,5€  / Tarif enfant : 11€ / Tarif Etudiant/Chômeur : 13,5€

Leave a Reply