1 semaine à Banff et Canmore

par Nath and You

Après Jasper, nous avons passé une semaine du côté de Banff et de Canmore durant laquelle randonnées et paysages à couper de souffle étaient au RDV. Du parc national de Banff au parc provincial de Kananaskis en passant par le parc national de Yoho, découvrez la suite de notre roadtrip dans les Rocheuses Canadiennes.

Jour 1 – C Level Cirque Trail

Première randonnée dans le parc national de Banff.

Ce sentier est un aller-retour de 9,3km avec 759m de dénivelé.
Il faut traverser la forêt sur 4km environ durant lesquels nous sommes passés près d’anciens bâtiments miniers et d’anciens puits de mine.

Le sentier officiel se termine jusqu’au cirque, là où il y a un lac et un tas de rochers.

Mais il est possible de poursuivre la randonnée sur la droite du cirque pour aller au sommet d’une montagne et avoir une vue sur le lac Minnewanka. Ce chemin s’étend sur 600m avec 100m de dénivelé… intense donc!
Mais une fois là-haut, la vue est incroyable. Nous en avons pris plein les yeux.

Pour être totalement franche avec vous, nous avons hésité à la faire en lisant les commentaires sur AllTrails. Les randonneurs se plaignaient de l’armée de moustiques sur le sentier. Mais nous nous sommes dit que nous n’allions pas nous dégonfler à cause d’insectes…

Eh bien, je peux vous dire que je ne me suis jamais autant énervée en randonnée. Imaginez une trentaine de moustiques qui vous tournent autour, de la tête aux pieds, dans l’espoir de trouver la faille, là où vous n’avez pas mis de répulsif! Et ceci du début de la randonnée, jusqu’au sommet et jusqu’au retour!

Une horreur!

Toutefois, malgré ce – gros – désagrément, la vue au sommet est superbe et nous vous recommandons vivement de la faire. Nous sommes probablement tombés sur la mauvaise période.

Jour 2 – Lake Louise & The Big Beehive Trail

Impossible de ne pas aller voir le Lac Louise lorsqu’on est à Banff!

Il faut y aller très tôt pour éviter la foule de touristes. Mais les restrictions de voyage liées à la pandémie nous ont permis de ne pas trop nous presser. Nous sommes arrivés à 8h00 et il y avait encore énormément de places pour se garer. Nous avons eu la chance de pouvoir prendre toutes les photos qu’on voulait!

Le lac est très joli et le reflet des montagnes sur l’eau est magnifique!

Contrairement à de nombreux touristes qui viennent juste prendre des photos dans leurs plus beaux vêtements avant de repartir, nous avons emprunté le sentier Big Beehive Trail avec 776m de dénivelé sur 11km.

Cette randonnée est largement accessible par tous et vous permet de découvrir le lac Mirror et de faire une halte à mi-hauteur au salon de thé (The Tea House) qui se trouve au niveau du Lac Agnès.

Les 700 derniers mètres sont un peu plus ardus, cela fait travailler votre cardio! Mais une fois arrivés, nous avons été complètement séduits par la vue sur le Lac Louise et le Lac Mirror. La couleur de l’eau est incroyable. Vous pouvez constater d’ailleurs qu’elle n’a pas la même couleur entre la première photo prise vers 8h00 du matin et celle de 10h30.

Nous avons profité de ce panorama tout en mangeant nos sandwichs faits maison avant de redescendre. Le sentier officiel de AllTrails est un aller-retour, mais nous avons préféré passer par le Highline Trail pour rejoindre le chemin retour de la Plaine des 6 glaciers. Ce chemin est tout aussi agréable avec moins de touristes et permet de voir d’autres paysages.

Jour 2 – Morant’s Curve

C’est un spot à aller voir absolument ! Il s’agit d’un point de vue non loin du Lac Louise, sur la route du Bow Valley Parkway qui longe la rivière Bow. Le stationnement se trouve près d’un virage.

La toile de fond est juste impressionnante puisque vous pouvez voir le train arriver dans le virage au milieu des montagnes et de la vallée environnante.

Il faut s’armer de patience si vous souhaitez voir le train passer. Personnellement, nous avons attendu un peu moins d’une heure et le spectacle était magique!

Le saviez-vous? Morant’s Curve est devenue célèbre par Nicolas Morant, un photographe qui a travaillé pour le Canadian Pacific Railway (compagnie de chemin de fer). Il a immortalisé le lieu en capturant le passage du train au milieu des Rocheuses Canadiennes, qui aujourd’hui figure sur les billets de 10$ canadiens.

Jour 3 – Emerald Lake & Emerald Lake Trail

Le lac Emerald se situe dans le parc national de Yoho, en Colombie-Britanique.

Aux teintes vertes, ce lac porte bien son nom et fait partie des incontournables lorsque vous êtes vers Banff car il ne se situe qu’à une vingtaine de minutes en voiture du Lac Louise.

Une des principales activités : faire du canoë. Et pour 75$ de l’heure – moins cher qu’au Lac Louise et au Lac Moraine – nous avons pu admirer les montagnes environnantes au milieu de l’eau.
C’était vraiment beau, et ce malgré le début des “smogs” issus des feux de forêts en Colombie-Britanique et de la Saskatchewan.

Nous avons ensuite enchaîné avec une boucle de 10,8km en empruntant le sentier Emerald Lake Trail.
Ce n’est pas ma randonnée préférée même si elle permet de faire le tour du lac au complet, car finalement vous ne voyez pas le lac en hauteur. Il y a une grosse partie qui se fait un peu au milieu de pampa et une autre avec des arbustes assez touffus et assez hauts, au point que vous ne voyez pas vraiment le chemin.

Jour 3 – Upper Grassi Lakes Trail Loop

Honnêtement, nous vous en parlons parce que nous avons fait cette balade, mais ce n’est pas clairement pas une randonnée que nous avons appréciée.

Nous avons fait le choix d’emprunter le chemin le plus difficile pour faire la boucle de 4,3km afin d’éviter “la foule” et nous avons grimpé jusqu’au parking situé près d’un grand réservoir d’eau. Vous n’êtes pas obligé d’aller jusqu’en haut.

En tout cas, nous avons été déçus par les différents points de vue sur les lacs (certains avaient l’air artificiels?). Nous avons un peu de mal à comprendre l’engouement pour cette randonnée alors qu’il y a d’autres trails dans le parc provincial de Kananaskis.

Jour 4 – Lake Moraine & Sentinel Pass via Larch Valley

Comme le Lac Louise, le Lac Moraine fait partie des incontournables lorsque vous êtes dans le parc national de Banff et il faut aussi y aller très tôt pour profiter des belles couleurs et éviter le monde.

Mais arrivés à 7h30, le parking était déjà complet depuis 5h du matin. Nous avons donc réservé deux places pour une navette qui partait depuis un parking situé à 6km, accessible depuis l’Icefield Parkway. Il faut compter 8$ par personne, mais cela vous permet de ne pas vous prendre la tête pour avoir une place de stationnement. Et en plus vous avez la possibilité de faire le Lac Louise et le Lac Moraine en navette pour le même prix. Et nous avons pu monter à bord plus tôt que prévu par rapport à notre heure de notre réservation car il y avait de la place.

Sans surprise, le Lac Moraine est d’une beauté incroyable. Nous l’avons d’ailleurs trouvé plus beau que le Lac Louise!

Après avoir pris une multitude de photos – eh oui encore – nous avons poursuivi avec une énième randonnée. Cette dernière fait partie de nos préférées et nous vous recommandons sincèrement de la faire. Il s’agit du Col Sentinel Pass via la Vallée de Larch, un aller-retour sur 11,6km avec 817m de dénivelé.

Nous avons adoré la faire tant pour la diversité des paysages que par les panoramas à couper de souffle!

Je pensais ne pas être capable de grimper jusque là-haut car le dernier kilomètre me paraissait intense à cause du dénivelé et des différents passages encore enneigés. Mais à ma grande surprise j’ai réussi à me surpasser grâce aux encouragements de mon chéri.

Arrivés au sommet, nous avions d’un côté une superbe vue sur la Vallée de Larch et le Lac Minnestimma et de l’autre, la Vallée du Paradis (Paradise Valley).

Jour 5 – Lake Minnewanka Lakeside Trail

La période des baies ayant commencé début juillet, cette randonnée exige d’être au moins un groupe de 4 personnes car qui dit baies, dit ours et grizzlys!

Cette obligation est entrée en vigueur depuis le 10 juillet (nous étions le 16 juillet) et est effective a priori au moins jusqu’au 13 septembre.

Toute infraction peut entraîner une amende pouvant aller jusqu’à 25,000$.

Il nous fallait donc des compagnons de randonnée. Et ce ne fut pas si simple car en arrivant sur le parking nous avons essentiellement croisé des personnes venues flâner au bord de l’eau… jusqu’à ce que je repère un couple habillé en tenue de randonnée sortir de leur voiture. Nous nous sommes garés près d’eux et avons commencé à discuter en anglais en leur disant que nous cherchions des amis… Notre accent frenchy nous ayant trahis, le couple s’est mis à nous répondre en français…

Ignorants les prérequis pour pouvoir faire cette randonnée, ils ont bien sûr accepté de se joindre à nous. C’est ainsi que nous avons pu faire ce sentier de 15,6km avec 505m de dénivelé tout en faisant connaissance.

Et en bonus, nous avons croisé deux petits ours noirs au milieu des baies!

Une fois arrivés au bout du sentier – soit après presque 8km de marche – nous aurions pu continuer vers un autre chemin pour faire le trail Aylmer Lookout. Mais nous n’étions pas sûrs de vouloir grimper 500m de plus sur 3km avec la crainte de ne pas pouvoir admirer le panorama à cause des smogs qui persistaient dans la région depuis 2-3 jours déjà. Mais il paraît que cette randonnée est vraiment chouette, donc je l’ajoute dans les choses à faire pour la prochaine fois que je reviendrai.

Jour 6 – Rawson Lake and Upper Kananaskis Lake Trail

Nous avons failli ne pas faire cette randonnée car la veille au soir, nous découvrions qu’à peine ouverte, ils avaient dû la fermer à cause d’une maman grizzli et ses 4 enfants…

Et en regardant à nouveau le lendemain, le sentier était à nouveau accessible au public.

Nous voilà donc repartis sur un nouveau sentier 8,7km aller-retour avec un petit dénivelé de 630m dans le parc provincial de Kananaskis.

Nous avons été surpris de voir beaucoup de personnes. Mais la plupart venaient profiter de l’Upper Kananaskis Lake dans lequel ils pouvaient se baigner, faire du canoë ou paddle. Et certains s’aventuraient jusqu’au Rawson Lake.

C’était très beau mais trop achalandé à notre goût.

Jour 6 – Coucher de soleil aux Vermillon Lakes

Après avoir contemplé le coucher de soleil au Lac Medicine à Jasper, nos avions très envie de réitérer l’expérience à Banff.

Un des spots le plus reconnu se situe au niveau des Lacs Vermillon sur lesquels vous avez une vue sur le Mont Rundle, qui est l’emblème du parc national de Banff.

Le spectacle était très joli.

Et en plus, nous avons fait la connaissance Richard, passionné de photographie et de trails. Il est québécois mais vit en Alberta depuis 17 ans. Il travaille à Calgary mais passe tous ses week-ends vers Banff et Canmore.
Durant son temps libre, il fait de la randonnée et est guide de montagnes.

En discutant avec lui des meilleures balades à faire dans le coin tout en admirant les couleurs du Mont Rundle, nous finissons par nous donner RDV le lendemain matin à 7h30 pour notre dernière journée de randonnée.

Jour 7 – East End of Rundle

Le East End of Rundle (EEOR) est une randonnée, située près de Canmore dans le parc provincial de Kananaskis, classée comme difficile. Car même si elle ne fait que 5,6 km, le dénivelé s’élève à 872m et le chemin compote beaucoup de cailloux et de gros rochers. C’est une des randonnées où je pense que les chaussures adaptées et les bâtons deviennent plus que indispensables.

Je regrette que la brume et les nuages de ce matin-là car nous n’arrivions pas à voir Canmore, ni les montagnes avoisinantes. C’est pourquoi, nous ne sommes pas allés jusqu’au bout car cela demandait un effort intense pour ne rien voir une fois au sommet.

Jour 7 – Old Goat Glacier Trail

Pour nous offrir une expérience “WoW”, Richard nous a emmenés faire le Old Goat Glacier Trail, une randonnée de 10,3km avec 756m de dénivelé.

Le début du sentier se fait sans trop de difficultés à travers une forêt et un chemin de terre. Mais une fois arrivés à la Cascade, la seconde section du trail se complique un peu. Il faut traverser des rochers escarpés et la montée est un peu abrupte.

Ensuite, il fallait redescendre et grimper à nouveau sur des rochers et plein de types de roches. Puis nous sommes à nouveau redescendus pour nous retrouver sur le glacier, lui-même. Nous avions du mal à le réaliser car nous avions des cailloux sous nos pieds. Mais en fait ce sont des cailloux issus des éboulements. Et quand vous les poussez, vous découvrez de la glace en train de fondre à cause notamment des fortes chaleurs.

C’était impressionnant. Nous avons même bu de l’eau du glacier!

Mais la cerise sur le gâteau fut d’entrer dans une grotte de glace naturelle a priori. La neige ayant fondu à l’entrée, nous avons pu y entrer grâce à Richard qui connaît parfaitement le coin et qui était tombé dessus il y a deux ans un peu par hasard.

Il y avait de la roche coincée dans la glace depuis des milliers voire des millions d’années. Nous avons trouvé cela fou.

Cette expérience fut incroyable et nous remercions encore Richard pour sa générosité, pour le temps qu’il nous a accordé.

Nous avons tout de même tenu à le rémunérer car sachez qu’il aspire à faire ce métier tout en assouvissant sa passion pour la photo. Donc si jamais vous souhaitez faire des randonnées qui sortent de l’ordinaire, nous vous le recommandons! Contactez-moi sur mon blog pour obtenir plus d’informations et avoir ses coordonnées.

Et c’est donc sur cette dernière randonnée que se sont achevées nos vacances.

Où dormir à Banff ou Canmore?

Canmore est situé à 15 minutes seulement de Banff et les prix des hôtels sont beaucoup moins chers.

Nous avons séjourné au Canmore Inn & Suites pendant toute la semaine.
Il n’y avait pas de petit-déjeuner inclus à cause de la pandémie. En revanche, nous sommes reconnaissants envers la réception qui nous a changés de chambre et même surclassé car notre première chambre sentait la cigarette.

Et sinon comme à Jasper, l’hôtel nous a prêté un bear spray.

Où manger à Banff ou Canmore?

À Banff

Pour une cuisine du marché avec une touche asiatique, nous vous recommandons le Block Kitchen and Bar.

Pour découvrir des bières de microbrasseries du coin, nous avons adoré le bar restaurant 3 Bears.

Si vous êtes fans de gin, nous vous conseillons Park Distillery.

À Canmore

Pour boire une bière et manger un burger, il y a la Tavern 1883.

Pour manger une pizza, Rocket Pie est plutôt pas mal.

Pour partager des tapas, le Drake Pub est une bonne adresse et je vous recommande leur dip aux artichauts et épinards.

Pour déguster des plats coréens ou japonais, il ya le restaurant Mii Sushi and BBQ.

Pour des viennoiseries et pâtisseries, il y a le Fournil, une boulangerie française où j’ai eu le plaisir de rencontrer pour de vrai Emmanuelle, une talentueuse pâtissière, qui me suivait déjà sur Instagram. Et c’est une famille montréalaise rencontrée à Emerald Lake qui m’avait recommandé d’y aller.

Pour les petits-déjeuners/brunch, il y a Chez François. Nous avions pris des sandwichs à emporter pour notre dernière randonnée.

Sinon pour les matins et les midis habituellement, nous faisions nos courses et préparions nos propres sandwichs.

En bonus : notre carte Google Maps avec tous nos spots à faire dans le parc national de Banff, le parc provincial Kananaskis et à Canmore.

You may also like

1 commentaire

Eldc 9 août 2021 - 21 h 35 min

Nathalie, merci pour ce partage en images.

Repondre

Laisser un commentaire

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept