Road Trip : 5 jours sur les routes du Québec

En juillet, nous avons eu la chance d’avoir quelques jours de vacances. Nous avons profité de la venue de mes beaux parents pour visiter une partie du Québec et faire quelques randonnées. Retour sur ce road trip un peu court à nos yeux mais qui nous a permis de découvrir des paysages magnifiques à couper le souffle.

Le territoire canadien étant vraiment vaste, il a fallu faire des choix quant aux destinations. Surtout quand tu n’as qu’une semaine de vacances mais que dans les faits tu ne peux partir que 5 jours pour rentrer à temps voir des amis de passage à Montréal.

Au programme de ce road trip au Québec :

  • Ville de Québec
  • Tadoussac
  • Parc national du Fjord-du-Saguenay
  • Les Bergeronnes et le Cap-du-Bon-Désir
  • Baie de St-Paul
  • Parc national de la Jacques-Cartier
  • Parc national de la Mauricie

Le Vieux-Québec et le Parc de la Chute-Montmorency

Ce n’était pas une découverte en soi pour nous, puisque nous étions déjà allés à Québec pendant les fêtes de fin d’année.

Personnellement, je trouve que c’est un passage obligé quand tu viens à Montréal, ou plus largement au Québec.

Nous avons d’abord visité le Parc de la Chute-Montmorency. C’était assez amusant de le découvrir en été car en décembre dernier il neigeait beaucoup et nous n’avions pas pu emprunter l’escalier panoramique. Les chutes sont toujours aussi jolies à voir, même si je trouve que les Chutes du Niagara sont plus impressionnantes – si on fait bien sûr abstraction de la ville autour 😉

Au Vieux-Québec nous nous sommes surtout baladés le long de la terrasse Dufferin, là où se trouve le Château Frontenac, et dans le quartier Champlain.

Tadoussac

Situé à 3h de route de Québec, il faut prendre le ferry – gratuitement – pour se rendre à Tadoussac. Saviez-vous qu’il s’agissait du plus vieux village du Québec ?

Pendant que nous attendions le ferry et sur le bateau, nous avons eu la chance d’apercevoir des bélugas (dauphins blancs).

Une fois arrivés au village, nous avons emprunté le sentier de la Pointe-de-l’Islet qui forme une boucle sur moins d’1km. Vous pouvez y accéder par la marina ou par le quai. Cette balade pédestre est très facile puisque vous empruntez des passages prévus à cet effet comme vous le voyez sur les photos ci-dessous.

Depuis les rochers, vous pouvez vous détendre et contempler le Fjord ainsi que l’estuaire du Saint-Laurent.

Le parc national du Fjord-du-Saguenay

Le timing étant serré, j’ai opté pour la Baie Sainte-Marguerite, située à « seulement » 25 minutes de Tadoussac.

Nous nous sommes engagés sur le sentier pédestre « Le Fjord » pour atteindre le belvédère la Halte des Bélugas.

Accessible en 30 – 40 minutes de marche, nous sommes arrivés à la zone d’observation du cétacé. Si vous y allez je vous conseille de vous munir de jumelles.

Après 30 min d’attente, aucun béluga en vue, nous avons décidé de rebrousser chemin pour nous rendre à notre Airbnb situé à Sainte-Rose du Nord, soit à 1h de route de la baie. Pour le coup, je n’étais pas trop déçue car nous avions eu la chance d’en voir plus tôt dans la journée

Les Bergeronnes et le Cap-de-Bon-Désir

J’avais très envie d’aller voir des baleines. Mais en regardant le prix des bateaux pour les observer, j’avoue avoir été un peu refroidie. Environ 70$ par personne.

En me renseignant un peu, j’avais lu que nous pouvions les voir depuis la terre ferme.

Et c’est ainsi que nous nous sommes rendus au Centre d’observation et d’interprétation du Cap-du-Bon-Désir.

Nous nous sommes installés sur les falaises et avons attendu patiemment dans le froid de voir des baleines. Et trop bien on en a vues. Bon pas d’aussi près que depuis un bateau j’imagine mais on en a vues. Je vous conseille aussi d’apporter des jumelles pour mieux les voir et surtout armer vous de patience.

La Baie de Saint-Paul

Ce jour-là, on ne peut pas dire que la météo était de notre côté. Il a plu durant les 2h30 de route et une fois arrivés au village.

Heureusement pour nous il y a eu une petite accalmie nous permettant de prendre une petite photo de la Baie de Saint Paul depuis le Belvédère de la route 362.

Mon souvenir le plus marquant de mon passage au village est lorsque j’ai commandé « une fondue de parmesan » au Saint-Pub. Je m’attendais à une fondue équivalente à la fondue savoyarde. Bah oui, Charlevoix étant connu pour ses fromages, je ne voulais pas passer à côté d’une spécialité fromagère. Et bien en fait j’ai reçu une croquette de fromage… Vous auriez dû voir ma tête ! Pour compenser, je me suis commandée un plateau de charcuterie et de fromage 🙂

Le Parc national de la Jacques-Cartier

Après 1H45 de route depuis notre Airbnb qui était situé à Petite-Rivière Saint François, nous avons continué notre road trip au Québec. Cette fois-ci direction le Parc national de la Jacques Cartier où nous avons pique-niqué sur le pouce pour attaquer une nouvelle randonnée. J’avais choisi le sentier de l’Eperon, considéré comme un niveau intermédiaire, afin de challenger mes beaux parents.

Pour cette balade de 5,4 km (une boucle) avec un dénivelé de 210 mètres, nous avons pris le porte-bébé de randonnée. Pour information, les autres fois, nous avions fait marcher Baby Panda et quand elle était vraiment fatiguée on la portait sur nos épaules.

Nous avons eu de magnifiques points de vue sur les paysages de la vallée. La balade était agréable malgré les attaques de moustiques. Sur la fin ma belle famille était fatiguée mais surtout mon mari qui portait 13 kg sur son dos sans compter le poids du sac.

J’ai ensuite voulu tenter le sentier des Cascades un peu plus loin dans le parc, niveau facile. Seule ma belle-mère était motivée par solidarité à mon égard. Les hommes ont déclaré forfait. Mais j’ai bien senti qu’elle avait envie de se poser. On a donc juste fait quelques photos en début de sentier et on est reparti pour rejoindre notre Airbnb.

Parc national de la Mauricie

Après presque 3h de route, nous avons terminé notre road trip au Québec du côté de Shawinigan.

J’avais envie de faire une dernière randonnée pour la route en nous arrêtant dans le secteur de Saint-Mathieu du parc national de la Mauricie.

Mes beaux parents ont préféré se la couler douce avec Baby Panda en empruntant le sentier des Cascades, une boucle de 2km, niveau facile.

De notre côté avec mon mari, nous avons décidé de continuer notre balade et de faire le sentier des Falaises, une boucle de 3,8 km niveau intermédiaire.

J’ai adoré cette randonnée car elle permet d’accéder à des belvédères en haut des parois rocheuses et de contempler les paysages du Lac Wapizagonke.

Seul gros bémol tout de même ce sont les moustiques qui nous pourchassaient malgré l’application d’un répulsif. J’en étais arrivée à courir sur mon parcours, transformant cette balade en un trail non prévu. Et le pire dans tout ça c’est qu’ils m’ont eue au moins 10 fois en 2h…

Comme vous pouvez le voir, ce road trip au Québec n’était pas de tout repos. Ma belle-famille, loin d’être sportive, m’a épatée en jouant le jeu. Elle, qui est plutôt habituée à des vacances farniente, a suivi le programme sans broncher, même si elle a fait l’impasse sur deux randonnées. Nous avons parcouru 1 500km en voiture en 5 jours et changé tous les jours de Airbnb. Mes beaux-parents étaient au final contents de ce mini-road trop car ils en ont pris plein les yeux, et nous aussi. Enfin une pensée pour ma fille qui a été adorable sur tout le séjour malgré le programme chargé.

2 Comments on Road Trip : 5 jours sur les routes du Québec

  1. Avatar
    Helene
    21 août 2019 at 22 h 03 min (4 mois ago)

    OMG C’est juste MAGNIFIQUE J’ai hâte de pouvoir faire tout ça.. merci pour ce super article de blog ! J’adore

    Répondre
    • Avatar
      Nath_and_you
      22 août 2019 at 3 h 52 min (4 mois ago)

      Oh c’est très gentil. Merci beaucoup. Je te l’ai dit mais n’hésite pas si tu as des questions.

      Répondre

Leave a Reply