Notre week-end à Ottawa

Après avoir fêté Noël dans un chalet avec des amis, nous sommes allés à Ottawa pour le nouvel an. J’avoue, c’était un prétexte pour découvrir la capitale du Canada. Situé à seulement 2h de Montréal, ce serait dommage de s’en priver ! Toutefois, j’ai un avis assez mitigé sur ce court séjour…

Je nous avais concocté un programme, à priori sympa, pour nos 2 jours et demi dans la capitale. Mais on a dû faire face à des aléas qui ont rendu notre séjour sur Ottawa un peu moins fun.

Visiter le Parlement

C’est The Place qu’il faut visiter quand on va à Ottawa, en tout cas de ce que j’ai lu ! J’avais vu quelques photos de l’intérieur et notamment de sa magnifique bibliothèque. Et franchement, ça a l’air wahou !

« Ca a l’air? » me direz-vous ? Eh bien oui car nous n’avons pas pu visiter le Parlement à ma grande déception !

Pendant les fêtes

J’avais bien noté qu’exceptionnellement le 31 décembre le Parlement serait fermé l’après-midi mais ouvert de 9h à 12h. J’avais également noté que les visites étaient organisées et gratuites et qu’il fallait se rendre dans le bâtiment d’en face pour avoir son billet d’entrée.

Arrivés à 10h, toutes les places avaient déjà été distribuées. Apparemment, il y avait déjà une longue file d’attente dès 8h du matin. Les gens sont au taquets, et nous pas assez visiblement !

Quelles alternatives ?

On s’est donc contenté de se balader autour pour admirer l’architecture extérieure du Parlement et contempler la vue sur Ottawa depuis la Colline.

Nous y sommes retournés en fin de journée avant d’aller souper pour découvrir le spectacle son et lumières du Nord projetée sur la façade du Parlement de 16h30 à 23h00.

Ce soir-là, à l’occasion du réveillon, l’animation était prévue jusque 23h59 pour laisser place ensuite à un court spectacle pyrotechnique.
Avec le froid glacial et un enfant de 2 ans et demi, on n’a pas tenté l’expérience.

Patiner sur le Canal Rideau

Chaque hiver, le Canal Rideau se transforme en patinoire sur près de 8km. Reconnue comme étant la plus grande patinoire naturelle du monde, elle est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Louer des patins sur place

Le dimanche 30 matin à l’aller, je découvre sur Instagram via l’Office de Tourisme, que la patinoire est ouverte sur une portion du Canal. Une personne demande s’il est possible de louer des patins. On lui répond que Capital Skates propose des patins et traineaux en location. On lui précise également le lieu mais d’appeler avant pour vérifier les horaires.

Je note donc tout cela et nous programme cette activité pour le 31 après-midi.

Et pas de bol, la patinoire était fermée, du moins sur le tronçon où on était. Il avait beau faire froid, visiblement, la météo aurait dégradé le qualité de la glace.

Je ne vous cache pas que j’ai fait la tête une bonne partie de la journée. Je n’en pouvais plus d’aller de déconvenue en déconvenue.

Se balader le long du Canal Rideau

A défaut de pouvoir patiner, nous nous sommes baladés le long du Canal Rideau. Nous avons tenté de relativiser la situation en nous disant qu’on avait réalisé des économies. En effet, il aurait fallu compter 44$ pour la location de patins (soit 22$ par personne) et 32$ pour le traineau pour 2h.

Suite à cet imprévu, on s’est dit que finalement on allait peut-être s’acheter nos propres patins !

Découvrir l’Histoire du Canada

Même le 1er janvier, le Musée canadien de l’histoire est ouvert !
Et pour le coup, on a pu le faire et on a adoré !

Le Musée des Enfants

Ce musée est juste génial pour les enfants.

Le but : les faire voyager à travers le monde et leur faire découvrir différentes cultures tout en leur permettant d’accroître leurs connaissances en vivant de nouvelles expériences.

Le principe : on récupère un passeport avant de commencer « le voyage » et on fait tamponner ce dernier aux différents points de contrôle identifiés.

Activités créatives, costumes, accessoires et jouets sont mis à leur disposition pour jouer les explorateurs.

Nous avons fabriqué un bouclier avec Baby Panda et fait un rapide tour du Musée. Enfin, tout est relatif on y est resté 1h30 quand même !

Je pense qu’elle est encore trop petite pour s’intéresser à tout. Elle a aimé rentrer dans la cabine téléphonique londonnienne, tenir le bureau de poste mais surtout cuisiner dans le café bar !

D’ici un an ou deux, elle voudra qu’on y reste la journée entière !

La salle des Premiers Peuples

Elle est dédiée à l’histoire, la diversité, la créativité, l’ingéniosité et l’endurance des peuples autochtones du Canada.

On y découvre leur méthode de survie, leurs rituels et des objets du quotidien.
On y apprend les conséquences des premiers contacts avec les européens.
On comprend comment la France s’est implantée en Amérique du Nord et comment les colons français deviennent des Canadiens.

Et surtout, on quitte la salle en connaissant leur rôle dans l’histoire du Canada !

La salle du Canada Colonial

L’exposition nous dévoile les rivalités entre la France et la Grande-Bretagne.
Elle nous révèle comment le Canada est passé d’une culture à dominante française à une culture britannique / américaine.
Elle nous permet également de découvrir cette cohabitation entre les Canadiens Français et Canadiens Britannique de l’époque.
Ce qui nous permet de comprendre le multiculturalisme du Canada.

Malheureusement nous avons manqué temps pour faire la 3ème salle qui illustrait le Canada Moderne.

Où manger à Ottawa

BeaverTails

Notre Airbnb était situé dans le quartier ByWard Market.
Une fois nos valises déposées, nous sommes allés chercher le goûter au BeaverTails à 5 min à pied de l’appartement.

Beavertails ça veut dire queue de castor en anglais. Et donc cette chaîne propose des queues de castor, qui sont des pâtes frites et étirées de manière à ce qu’elles ressemblent à des queues de castor.

Chez Lucien

Louer un Airbnb dans le quartier ByWard Market était un choix stratégique. En effet, nous voulions être dans un quartier avec plein de restaurants pour le soir du 31 car nous ne vouions pas prendre la voiture.

Chez Lucien c’est un peu comme un bistrot donc en mode cool, sans prise de tête et surtout à 5 min de notre logement.

Le cadre est sympa, un peu bruyant mais la carte tout à fait correct.

L’Hambourgeois au Tofu était vraiment pas mal.
On a fini par une fondue de chocolat avec plein de fruits, de quoi nous faire rouler jusqu’à l’appart !

Sansotei Ramen

Après la déception de ne pas pouvoir visiter le Parlement, j’avais envie de manger un plat réconfortant,

Nous sommes donc allés chez Sansotei Ramen, qui est très bien noté sur Google. Parce que oui je me fis beaucoup aux avis Google lorsque je fais une requête pour un lieu, un prestataire,..etc

Après 30 min de queue, on a pu enfin avoir une table et savourer nos Ramens.

Ici, on s’est laissé tenter par le Miso Black et le Tonkotsu Black. On s’est régalé et je valide les bonnes évaluations !

Nous avons passé de bons moments en famille à Ottawa et ce malgré les aléas que nous avons rencontrés.
Je pense que la journée au Musée Canadien de l’Histoire a sauvé les meubles car très honnêtement, je n’étais pas émerveillée comme à Québec.
Mais je reviendrai quand même car j’ai vraiment envie de visiter le Parlement et en profiter pour visiter le Musée canadien de la Nature.

Leave a Reply