Quelques activités à faire cet été dans les Cantons-de-l’Est

Ah les Cantons-de-l’Est ! C’est probablement la région du Québec que j’aime le plus. Après mon article sur Coaticook et le Mont-Orford, j’ai eu l’occasion ce week-end de découvrir d’autres activités à faire, que je vous recommande si jamais vous êtes dans le coin cet été.

Bleu Lavande

Vous ne l’avez certainement pas échappé, chaque été les champs de lavande sont pris d’assaut, par les touristes et les instagrammeurs. En plus de sentir bon, ces lavanderaies sont vraiment magnifiques et c’est l’occasion d’acheter des produits locaux à base de lavande, reconnue pour ses nombreuses vertus.

N’ayant pas encore eu la chance de me rendre chez Maison Lavande, ce week-end j’ai profité de mon séjour à Sherbrooke chez des amis, pour me balader dans les champs de Bleu Lavande.

La bonne nouvelle, c’est que c’est gratuit tous les jours jusqu’au 23 août, puis tous les week-ends jusqu’au 12 octobre, contrairement à son homologue situé dans les Laurentides.

Autre avantage, si vous disposez de l’abonnement M Ta Région, vous bénéficiez de 30% dans la boutique. Pas mal, non?

Si j’ai un conseil à vous donner, ce serait d’y aller tôt le matin, à l’ouverture, pour profiter pleinement des champs et surtout pour maximiser vos chances de n’avoir personne – ou presque- sur les photos à part vous 🙂

Parc national du Mont-Mégantic

Ok, ce n’est pas la première fois que je m’y rends. J’ai eu la chance de découvrir les couleurs d’automne du parc Mont-Mégantic lors du week-end de l’Action de Grâce de l’année dernière.

Cela n’en reste pas moins toujours impressionnant et surtout magnifique.

Cette fois-ci, c’est le sentier des cimes que j’ai eu le plaisir de parcourir. Cette balade s’étend sur 11,4km, niveau intermédiaire. Il est accessible depuis le secteur de Franceville. Vous longerez d’abord le ruisseau avant de rejoindre 3 beaux points de vue :

  • le Repos du Dragon : 595 mètres
  • la Porte du Ciel : 755 mètres
  • le Pic de l’Aurore : 835 mètres

Les paysages sont incroyables, même en cette période de l’année.

Pour le retour, je vous suggère de faire la boucle. Vous allez traverser un chemin très boisé avant de rejoindre la Passerelle de la Chute et le sentier Ruisseau de-la-Montagne.

Quelques mouches ont tenté de me mener la vie dure, mais ce n’était rien comparé à ma randonnée en Mauricie l’été dernier ou à celle au parc national de Mont-Tremblant le mois passé.

Parc régional du Mont-Ham

Il s’agit ici pour moi d’une très belle découverte. J’avoue en avoir entendu peu parlé et pourtant le parc régional du Mont-Ham vaut carrément le détour!

Le Mont-Ham domine la région avec ses 713 mètres d’altitude et offre une vue 360° sur un paysage vallonné, à la fois forestier et agricole.

Nous avons emprunté le sentier Intrépide, un des plus courts (1,9 km) pour atteindre le sommet mais aussi le plus difficile, comme vous l’avez certainement compris avec un tel nom!

En effet, vous ferez face à des endroits parfois glissants mais surtout à des passages où il vous faudra utiliser des cordes pour grimper!

Je n’étais pas très sereine au début mais avec un peu de pratique, j’ai eu l’impression de faire ça toute ma vie.

Une fois là-haut, vous aurez la chance de découvrir un panorama à couper de souffle.

Pour le retour, plusieurs options s’offrent à vous. Vous avez le choix notamment entre le sentier Panoramique, qui est plutôt simple d’après le témoignage de mes amis, et aussi – entre autres – le sentier Button, qui offre quelques points de vue. Nous avons opté pour le second, que je ne recommande pas si :

  1. comme moi, vous êtes fragiles des genoux, car la descente est un peu abrupte.
  2. vous êtes pressés : 3,25km VS 2,1 km
  3. pour vous, le retour signifie uniquement de la descente, car avec le sentier Button, vous descendez, montez et redescendez…

J’ai parfois eu le sentiment de me faire arnaquer au retour. Mais c’est surtout parce que j’avais mal aux genoux.

Ce jour-là en rentrant vers Montréal, j’en ai d’ailleurs profité pour m’acheter des bâtons pour les soulager lors de mes prochaines sorties.

On a tout de même parcouru 11km au total. C’était donc une bonne balade mine de rien et sans le bonus moustiques!

En tout cas, ce petit séjour en Estrie m’a conforté dans l’idée que si un jour je m’achète un chalet ce sera dans cette région. Ce n’est pas très loin de Montréal, les routes sont plus agréables et les activités sont vraiment nombreuses. Enfin, c’est aussi réputé pour avoir moins de moustiques en cette période de l’année. Que demandez de plus?!
Et vous qu’aimez-vous faire dans les Cantons-de-l’Est?

Leave a Reply