Une journée au Mont-Saint-Michel

Mont-Saint-Michel-Nath-and-you

Après quelques jours passés en Bretagne, petit détour par la Normandie et direction le Mont-Saint-Michel !

Un peu d’histoire

On raconte que l’Archange Saint Michel aurait ordonné à l’Evêque Aubert la construction d’un sanctuaire sur le Mont-Tombe, un îlot rocheux situé au milieu d’une baie immense.

Archange-Saint-Michel-Mont-Saint-Michel-Nath-and-YouDurant 1000 ans, les constructions vont se succéder, toujours plus belles et toujours audacieuses pour devenir ce que nous connaissons aujourd’hui.
Monastère, centre intellectuel, lieu de pèlerinage, prison,…le Mont-Saint-Michel aura connu diverses “vocations”.
En 1979, l’UNESCO le classe dans sa liste du patrimoine mondial.

Baie-Mont-Saint-Michel-Nath-and-you

Comment accéder au Mont-Saint-Michel ?

Auparavant, le site était accessible en voiture. Mais depuis la construction du nouveau pont-passerelle inauguré en juillet dernier, il existe aujourd’hui d’autres moyens nous permettant de nous y rendre.

  • A pied : une manière unique de découvrir les paysages de la baie, grâce à des parcours aménagés. J’ai testé le parcours de “La Lisière”, un chemin complètement dédié aux piétons, et celui de “La Caserne”, le parcours central, qui nous fait traverser le Lieu-dit du même nom. C’est d’ailleurs en empruntant ce deuxième chemin que vous trouverez de nombreux hôtels, des restaurants et un supermarché. Puis vous finirez votre promenade, et ce quelque soit le parcours emprunté, par le pont-passerelle qui traverse la baie jusqu’au Mont-Saint-Michel. Cette balade de 30 minutes sur pilotis, pour laisser passer les courants à marées hautes, a pour but de rendre au site touristique son caractère insulaire.

La-Lisiere-Mont-Saint-Michel-Nath-and-You

  • Par la navette : pour ceux qui ne souhaitent pas se rendre sur le site à pied. Personnellement, je ne l’ai pas prise car il faisait un temps magnifique – malgré le vent – et je voulais en profiter pour marcher et prendre plein de photos ! La navette, appelée “Le Passeur”, se prend depuis la Place des Navettes et est gratuite. Elle est réversible car elle dispose de deux postes de conduite et est accessible aux personnes à mobilité réduite. Elle traverse le lieu-dit et la digue route (chemin de bitume), menant au Mont-Saint-Michel.
  • Par la navette hippomobile : “la Maringote”. Tirée par deux chevaux, vous pourrez rejoindre le Mont-Saint-Michel par la digue route, de manière très originale, comme le faisaient les pèlerins de l’époque. Ne l’ayant pas empruntée, je ne suis pas capable de vous dire si ce service était payant ou pas.

Pour votre information, les navettes ne pourront plus passer par la digue route à partir d’octobre. Elles devront traverser le pont-passerelle, accessible pour le moment uniquement aux piétons.

Le site

A l’entrée du Mont-Saint-Michel, je me suis baladée le long des remparts. Ces fortifications avaient été construites pour défendre le Mont et l’Abbaye durant la guerre de 100 ans.

remparts-mont-saint-michel-nath-and-you

Puis en avançant dans la ville, je suis passée devant La Mère Poulard, à la fois auberge / hôtel et restaurant. Pour ceux qui l’ignorent la Mère Poulard est une cuisinière française qui a créé son auberge au Mont-Saint-Michel en 1888. Elle est très connue dans le monde entier pour ses biscuits et sa fameuse omelette minute. En effet, les voyageurs / pèlerins qui traversaient la baie étaient tributaires des marées. Et elle, qui avait sa cheminé allumée en permanence, pouvait leur concocter des plats minutes pour les réchauffer et les réconforter. C’est ainsi qu’est née sa célèbre omelette.
Au delà de cette belle histoire, sachez qu’il s’agit d’un restaurant gastronomique. Et comme bien souvent – malheureusement – qui dit gastronomique dit cher. Comptez 39 euros pour déguster la fameuse omelette… Ayant lu des critiques négatives assez vives, je n’avais franchement pas envie de dépenser autant d’argent pour un repas qui n’en vaut pas le coup !

La-mere-poulard-mont-saint-michel-nath-and-you

Ensuite, en poursuivant mon chemin dans les rues pavées et “pentues” du “village”, je suis passée devant de nombreuses boutiques de souvenirs et de restaurants type “attrape touristes”.

Rues-pavees-Mont-Saint-michel-Nath-and-you

Sinon, il y a aussi des musées comme le Musée historique et le Musée de la Mer et de l’Ecologie, que je n’ai pas fait.

En revanche, je me suis rendue à l’Abbaye qui domine le Mont-Saint-Michel à environ 80 mètres de hauteur. La visite est payante : prévoir 9 euros par personne, plus 6 euros d’audio-guide pour deux.

Abbaye-Mont-Saint-michel-nath-and-you

L’Abbaye reflète par son architecture un réel savoir-faire du Moyen-Âge. J’ai été impressionnée par :

  • le style gothique du choeur de l’Eglise abbatiale

choeur-eglise-abbatiale-abbaye-mont-saint-michel-nath-and-you

  • Salle des hôtes qui accueillaient des rois et des seigneurs pour les réceptions

Salle-des-hotes-abbaye-mont-saint-michel-nath-and-you

  • le Cloître formé par des colonettes entourant un jardin à ciel ouvert

Cloitre-abbaye-mont-saint-michel-nath-and-you

jardin-cloitre-abbaye-mont-saint-michel-nath-and-you

  • le Réfectoire, situé au dessus de la salle des hôtes, une grande salle rectangulaire dans laquelle mangeaient les moines dans le silence

refectoire-abbaye-mont-saint-michel-nath-and-you

Où se loger au Mont-Saint-Michel ?

Le Lieu-dit “La Caserne” abrite de nombreux hôtels. Pour ma part, j’avais réservé une nuit à l’Hôtel Gabriel : 129 euros, petit déjeuner compris et WiFi gratuit.

entree-hotel-gabril-mont-saint-michel-nath-and-you
L’accueil était plutôt agréable et j’ai eu droit à un petit cadeau de bienvenue : des caramels au beurre salé.

cadeau-bienvenue-hotel-gabriel-mont-saint-michel-nath-and-you

La chambre, située au RDC, et la salle de bain étaient grandes, accessibles pour les personnes à mobilité réduite car il y avait une douche mais sans bac ! La literie était confortable, et il y avait même une bouilloire sur le bureau avec des sachets de thé et du café.

Chambre-hotel-gabriel-mont-saint-michel-nath-and-you

En revanche, les portes fenêtres étaient en fait des portes pour l’issue de secours et donnaient sur le parking extérieur. Du coup, je voyais passer les clients et parfois des enfants tentant de regarder dans la chambre !
Enfin concernant le petit-déjeuner, l’hôtel propose un buffet continental plutôt copieux.

salle-petit-dejeuner-hotel-gabriel-mont-saint-michel-nath-and-you

Où se garer au Mont-Saint-Michel ?

Ne faites pas la même erreur que moi. En effet, même si vous arrivez avant l’heure prévue pour votre chambre, vous pouvez quand même y aller pour garer votre véhicule, et vous rendre tranquillement au Mont-Saint-Michel.

Pour accéder aux hôtels lorsque vous venez d’Avranches / Pontorson, il faut continuer tout droit, c’est la route avec la barrière. Pour l’ouvrir, un code est nécessaire. Ce dernier doit normalement être donné par l’hôtel avant votre arrivée. Ayant réservé via hotels.com, je n’ai pas eu l’information… Et comme je pensais être arrivée trop tôt pour l’hôtel, je me suis dirigée vers les parkings visiteurs qui m’a coûté 12,90€ pour 6h de stationnement : le temps d’aller au Mont-Saint-Michel, de visiter le village et l’Abbaye…

Bref, c’est sur le retour que je m’en suis rendue compte. Au lieu de passer par le parcours de “La Lisière”, j’ai fait celui de “La Caserne” et je suis passée par hasard devant mon hôtel. J’ai donc récupéré la voiture et c’est en tentant de m’y rendre que j’ai découvert cette histoire de code… facturé 4 euros ! Par conséquent, au lieu d’en avoir pour seulement 4 euros, j’en ai eu pour 16,90 euros de parking !

En conclusion, je pense qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie le Mont-Saint-Michel car c’est un magnifique site. En revanche, il n’est clairement pas utile d’y rester plus d’une journée car à part le Mont-Saint-Michel, il n’y a pas grand chose à faire. Epuisée par la marche, je n’ai pas eu le courage d’attendre la tombée de la nuit pour le voir illuminé, mais il parait que le spectacle en vaut la chandelle.

Leave a Reply